tvsantelogo

tv_sante

Mincir durablement

La Plastitherapie permet d’éviter les frustrations

La méthode n’est pas nouvelle puisqu’il s’agit d’un concept mis au point il y a plus de vingt ans et pratiqué un peu partout en France. Les séances se déroulent dans des centres agréés (www.theraforrn.com). car la Plastithérapie demande un accompagnement par un praticien spécialement formé. Elle associe à un régime alimentaire strict la stimulation de points de réflexologie bien précis.

 

Des consignes importantes

Le régime alimentaire proposé aux personnes voulant mincir est sérieux : on y trouve des aliments autorisés en quantité limitée, d’autres, les plus nombreux, sont carrément interdits. Chaque jour, par exemple, ce sera 200 g de légumes le midi avec un peu de protéines et un fruit… Le secret réside dans les fameux points de réflexologie qui permettent de supporter sans mal des restrictions alimentaires qu’on n’aurait jamais imaginé s’infliger. Il semblerait en effet que les sensations de faim, l’addiction au sucre et autres pulsions disparaissent. Par ailleurs, certains points relancent les fonctions d’élimination (le transit, par exemple).

Des séances hebdomadaires

La méthode demande trois séances hebdomadaires les premiers quinze jours, puis deux par semaine, jusqu’à atteindre l’objectif de poids que l’on s’est fixé. La perte de poids est souvent assez rapide. Chaque séance commence par une pesée, puis quelques massages et, selon l’évolution de votre forme, de votre poids, le praticien pointe quelques zones très précises (aussi bien sur les cuisses, la nuque, un ongle…), qu’il sollicite avec un stylet spécial. La relation entre la personne qui veut mincir et le plastithérapeute est importante, puisque les points sollicités varient en fonction de ce que l’on ressent, des résultats obtenus, etc. Une fois que vous avez atteint le poids de forme que vous vous êtes fixé, vous passez à l’étape de stabilisation, qui consiste à réintroduire progressivement les aliments « interdits ». Évidemment, se pose la question de « l’après », et de l’effet « yoyo » si fréquent avec la perte de poids… Mais, justement, un des atouts de cette méthode, c’est qu’elle semble modifier durablement vos habitudes et votre attitude en matière d’alimentation.

Sophie Lacoste